ÉCHANGE AVEC LE JOURNALISTE ANGLAIS CHRIS BOILING

Vinification, changement climatique, agriculture raisonnée, impacts du covid-19, projets pour 2021… Armelle Cruse, co-propriétaire et gérante du Château du Taillan, nous en dit plus avec Chris Boiling, journaliste pour le Canopy journal.

Dans un premier temps, Armelle nous explique l’importance aujourd’hui de s’adapter à chaque nouvelle année. En effet, les aléas climatiques se font de plus en plus nombreux, et sont désormais partie intégrante du budget de la propriété.

Ensuite, malgré la situation, 2021 s’annonce plein de projets. Dans un premier temps, Armelle cite les Crus Bourgeois et la préparation du prochain classement ainsi que leur actions de promotion. Subséquemment, le digital et la communication, qui représentaient déjà un bel enjeu en 2020. En effet, « notre nouveau site web et notre présence accrue sur les réseaux sont fondamentaux pour l’avenir de la propriété ». L’innovation également, puisque l’équipe est en pleine réflexion pour produire une nouvelle cuvée encore plus proche de la Nature, produite en très petite quantité. Enfin, au niveau de la vinification, un gros travail sur les vins de presse est effectué pour en extraire le meilleur équilibre. De plus, l’équipe continue de travailler le vignoble avec une gestion parcellaire en accord avec la Nature.

Pour finir, la gérante parle de ses soeurs et ses filles et leur participation au sein de la propriété. En effet, le Château du Taillan est une propriété familiale depuis 5 générations. Parmi ses soeurs, l’une s’occupe de la partie logistique, les autres sont impliquées dans la gestion du foncier avec leur mère également. En ce qui concerne ses filles, elles s’y intéressent de plus en plus, la plus jeune notamment.

Vous retrouverez l’entretien en anglais ci-joint.